L'obligation du pèlerinage

 :: La Foi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'obligation du pèlerinage

Message par hind le Sam 14 Nov - 8:47

La louange est à Allah et que l’honneur et l’élévation soient accordés au Messager de Allah.
Allah ^azza wa jall dit :


[sourat 'Ali ^Imran / 97] ce qui signifie : « Allah ordonne aux gens d’accomplir le pèlerinage à la Maison sacrée pour tous ceux qui en sont capables ».
Le Messager de Allah a dit :


[rapporté par Al-Boukhariyy] ce qui signifie : « Celui
qui accomplit le pèlerinage, qui n'a pas de rapport et qui ne commet
pas de grands péchés sortira de ses péchés et redeviendra tout comme au
jour où sa mère l'a mis au monde
».

Il a également dit :


[rapporté par Al-Boukhariyy] ce qui signifie : « L’Islam est fondé sur cinq devoirs principaux : le témoignage qu’il n’est de dieu que Allah et que Mouhammad est le messager de Allah, l’accomplissement de la prière, l’acquittement de la zakat, le pèlerinage à la Maison sacrée et le jeûne de Ramadan ».
Le pèlerinage est une obligation selon l’Unanimité
pour celui qui en est capable. Celui qui en renie l’obligation devient
mécréant. Quant au fait de délaisser le pèlerinage tout en ayant eu la
capacité de le faire mais en croyant qu’il est obligatoire, ce n’est
pas de la mécréance. Par contre la ^oumrah est sujette à
divergence ; certains Imams ont dit que c’est une obligation comme le
pèlerinage, d’autres ont dit qu’elle est surérogatoire et qu’elle n’est
donc pas obligatoire. Allah soubhanahou a accordé au pèlerinage une spécificité qu’il n’a pas accordée à la prière ni au jeûne ni à la zakat,
à savoir d’expier les petits et les grands péchés. De plus, la
condition pour que le pèlerinage expie les grands péchés et fasse que
la personne redevienne tout comme au jour où sa mère l’a mis au monde,
c’est que son intention soit sincère par recherche de l’agrément de Allah ta^ala,
que l’argent qu’il dépense pour son pèlerinage soit licite et qu’il se
préserve durant son pèlerinage des grands péchés. Par contre celui pour
qui le pèlerinage ne présente pas ces caractéristiques, son pèlerinage
ne le rend pas tout comme sa mère l’a mis au monde. Que l’on n’oublie
pas la parole du Messager de Allah :



[rapporté par Al-Boukhariyy] ce qui signifie :« Le pèlerinage mabrour n’a pas d’autre récompense si ce n’est le Paradis ».
Quant aux piliers du pèlerinage, ils sont au nombre
de six. Les piliers sont les actes sans lesquels le pèlerinage n’est
pas valable et qui ne peuvent pas être compensés par un épanchement de
sang. Ces piliers sont :

1 : L’intention de l’entrée en rituel qui est de dire par son cœur : « j’entame les actes du pèlerinage ou de la ^oumrah ».
2 : la station à ^Arafah entre le temps où le soleil quitte le zénith le jour de ^Arafah jusqu’à l’aube de la nuit de al-^id. Le Messager de Allah a dit : (al‑hajjou ^Arafah) ce qui signifie : « ^Arafah est un pilier du pèlerinage ».
3 : accomplir les tours rituels autour de la Ka^bah. Ils ne sont valables qu'aprés la moitié de la nuit précédant le jour du sacrifice.
4 : Les sept trajets entre As-Safa et Al-Marwah d'un mont à l'autre.
5 : Le rasage du crâne ou la coupe des cheveux. Pour cette dernière, il suffit de couper trois cheveux.
6 : L'ordre entre la majeure partie des piliers.
Ô Allah préserve-nous de l'enfer, accorde-nous le pèlerinage et la visite de la tombe du Prophète Mouhammad .

hind

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 14/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 :: La Foi

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum